PRATIQUE – Exploration des ruines de la vallée sacrée, randonnées de haute montagne, balade à bord d’un train luxueux… Une multitude de circuits permettent de visiter la mythique cité au Pérou. Nos conseils. Article tiré du Figaro Voyages


Early morning in wonderful Machu Picchu

Chaque année, une centaine de milliers de touristes affluent du monde entier vers le Machu Picchu, l’un des vestiges les plus emblématiques de l’empire Inca. Construite au XVe siècle dans les montagnes des Andes, l’ancienne cité a connu une longue période d’oubli et d’abandon, avant d’être redécouverte par l’explorateur américain Hiram Bingham en 1911. Pour le plus grand bonheur des archéologues et visiteurs, le temps et les intempéries ne semblent pas avoir altéré cette merveille architecturale de l’Amérique latine.

De nombreux éléments comme les terrasses agricoles, les temples et les systèmes d’irrigation affichent encore aujourd’hui un état de conservation remarquable. Au Pérou, le Machu Picchu reste donc une étape incontournable à cocher dans sa liste de sites à découvrir.

Les voyageurs les plus pressés embarqueront à bord d’un train digne de l’Orient-Express afin de relier en moins de quatre heures Cusco à Aguas-Calientes, le village le plus proche de la ville sacrée. Les plus entraînés se laisseront tenter par un trek de plusieurs jours dans un décor de haute montagne et de forêt semi-tropicale, avec pour ultime ascension le Machu Picchu. Tour d’horizon des principaux circuits qui mènent à l’ancienne cité Inca.

Suite de l’article : https://www.lefigaro.fr/voyages/machu-picchu-tout-ce-qu-il-faut-savoir-pour-preparer-son-ascension-de-la-cite-inca-20200517


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *